Chanson d’automne +7

Toutes suffocantes
Et blêmes, quand
Sonne l’hexacorde,
Elles se souviennent
Des jouteurs anciens
Et elles pleurent.

Et elles s’en alourdissent
Au vent mauvais
Qui les emprisonne
Deçà, delà,
Pareilles aux feuilles mortes.

Les sanglots loqueteux
Des violons
De l’automne
Blessent leur cœur
D’une langueur
Monstrueuse

A+7, V+7 et S+7 sont des contraintes d’écriture de l’Oulipo qui consistent à remplacer chaque adjectif(A), chaque verbe (V) ,  ou chaque substantif (S) du texte par le septième trouvé après lui dans un dictionnaire.

Ici j’a mixé les 3 consignes. J’ai aussi changé le pronom personnel je par elles, j’ai changé l’ordre des paragraphes du célèbre poème de Verlaine et j’ai retravaillé le tout pour lui redonner une certaine cohérence.

TLB 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s